Archives du mot-clé Amanite

Amanites: au hit parade du Château

Ce lundi après-midi le Parc du Château à Mérignac (33) qui étire son étoile de verdure entre les maisons, paradis des joggeurs, des chiens et de leurs maîtres. Nous sommes toujours surpris par le nombre de champignons à terre, foulés, décapités, massacrés. Les bords de chemin voient passer beaucoup de messieurs et dames Guillotin mais pas que. Certains s’arrêtent alors que nous nous installons notre objectif et pressons sur la télécommande pour fixer quelques espèces encore entières. La mycologie est une passion qui se partage avec plaisir et connivences.

En ce moment le genre Amanite est plutôt bien représenté sur ce biotope riche en feuillus et résineux.

Amanites, amanita citrina, amanita fulva, amanita jonquillea, amanita gemmata, amanita rubescens, amanita phalloides, CEMA, Mérignac, parc du château, Michel Pujol

Entre les aiguilles, de belles jonquilles tachent de jaune les sols sableux.

Amanites, amanita citrina, amanita fulva, amanita jonquillea, amanita gemmata, amanita rubescens, amanita phalloides, CEMA, Mérignac, parc du château, Michel Pujol

Les pâles citrines voisinent entre feuillus et aiguilles chaussées de leur bulbe épais.

Amanites, amanita citrina, amanita fulva, amanita jonquillea, amanita gemmata, amanita rubescens, amanita phalloides, CEMA, Mérignac, parc du château, Michel Pujol

Les fauves sont lâchées de leur longue volve engainant leur stipe élancé.

Amanites, amanita citrina, amanita fulva, amanita jonquillea, amanita gemmata, amanita rubescens, amanita phalloides, CEMA, Mérignac, parc du château, Michel Pujol

Pas timides les rougissantes, cette année très prolixes.

Amanites, amanita citrina, amanita fulva, amanita jonquillea, amanita gemmata, amanita rubescens, amanita phalloides, CEMA, Mérignac, parc du château, Michel Pujol

Tout comme les phalloïdes qui entament une énième pousse  cette saison.

Amanites, amanita citrina, amanita fulva, amanita jonquillea, amanita gemmata, amanita rubescens, amanita phalloides, CEMA, Mérignac, parc du château, Michel Pujol

Encore quelques uns pour la route? Quelques lactaires délicieux par exemple, au jus orange, pour se mettre en appétit.

Amanites, amanita citrina, amanita fulva, amanita jonquillea, amanita gemmata, amanita rubescens, amanita phalloides, CEMA, Mérignac, parc du château, Michel Pujol

Deux paxilles enroulés pour se rappeler qu’en aucune manière ils n’iront dans l’assiette compte-tenu de la tête de mort qui les accompagne sur les livres récents.

Amanites, amanita citrina, amanita fulva, amanita jonquillea, amanita gemmata, amanita rubescens, amanita phalloides, CEMA, Mérignac, parc du château, Michel Pujol

 Enfin nous n’avons pas été insensible à la beauté du diable d’hypholome en touffe. Toxique certes mais un clin d’œil il le vaut bien, au Réal et chez les Girondins.

M.P.

 

Publicités

Notes d’Auvergne suite: quelques amanites

Amanita-muscaria-JAC.jpg

S’il est une Amanite que nous avons rencontrée fréquemment lors de notre « escapade » en Auvergne c’est bien la tue mouches. Une banalité en Auvergne comme en Aquitaine mais toujours agréable à l’œil. En vérité on ne se lasse pas de photographier Amanita muscaria sous tous ses angles et, dans les sapinières, elle a belle allure. Des points c’est tout…

Amanita muscaria, amanite tue mouchesAmanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante

L’Amanite rougissante dans sa forme habituelle et celle plus claire ne manque pas d’attraits esthétiques non plus. Très bien cuite elle est de surcroît agréable dans l’assiette. Néanmoins, Amanita rubescens tout comme le champignon rouge de Blanche neige ne revêtait à nos yeux aucun caractère de nouveauté. En revanche, en montagne, à cette époque il convenait de vérifier avec Christian Hurtado si en matière d’amanites…

Amanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante

Effectivement, notre guide savait que dans quelques stations l’Amanite vireuse avait fait sa blanche et inquiétante apparition. Cette espèce que nous ne voyons pas autour de Bordeaux est aussi mortellement toxique que Amanita phalloides et A.verna qui nous sont plus familières.

Amanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante

Le chapeau déporté à la façon d’une selle de vélo (avec un peu d’imagination en roue libre) est caractéristique d’Amanita virosa.  

Amanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante

Dans cette virée à virosa, en bons Gascons mi-landais-béarnais-bordeluches-casablancais-oranais il convenait, vaches auvergnates obligent, de décrocher la cocarde! Et l’Amanite à cocarde (Amanita battarrae) était trouvée bien mamelonnée, le cerne plus foncé bordant les stries de la marge, le pied chaussé d’une volve certes mais le mycélium d’un beau jaune.

Vous reprendrez-bien un peu de chasse-mouches avant de nous quitter.

Amanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante, amanite vireuse, amanita virosa, amanita battarrae, CEMA, Christian Hurtado, Bertrand Lartigue, Jean André Camy, Jacques Beck Ceccaldi, Jacques Boyer, Michel Pujol

Les panthères sortent du bois

amanite, amanita pantherina, toxique, squames blanches, canéjan, eau bourde, CEMA

Aussi belles que toxiques, les Amanites panthère sont très présentes en Gironde (et ailleurs certainement) en ce moment. A preuve trois stations le long de l’Eau Bourde, sous feuillus, à Canéjan ce lundi matin. Squames blanches en cercles réguliers sur le chapeau, bracelets au pied au dessus de la volve (plutôt bulbe pour cette espèce), lames blanc pur.