Archives du mot-clé jean andré camy

Bourgailh: les champignons affichent complet

pessac (33), Ecosite du Bourgailh, CEMA, jacques beck ceccaldi, jean-claude vignault, jean andré camy, michel pujolS’il s’était agi d’un match on aurait pu dire que le CEMA jouait à guichet fermé samedi sur le site du Bourgailh à Pessac (33) puisque les inscriptions affichaient « complet ». Même si du côté fonge les pousses ne perçaient pas au pied de chaque arbre quelques espèces étaient dénichées et commentées dans chaque groupe sous la conduite de Jean-Claude Vignault, Jean André Camy, Jacques Beck Ceccaldi et Michel Pujol animateurs de cette sortie.

A défaut de « vraies » girolles on trouvait les « fausses », Hygrophoropsis aurantiaca. L’occasion de rappeler que les lames ne font pas un pli et plus simplement de montrer in situ toute la diversité du monde des champignons.pessac (33), Ecosite du Bourgailh, CEMA, jacques beck ceccaldi, jean-claude vignault, jean andré camy, michel pujolAprès avoir inspecté  différents biotopes et leurs champignons « de sortie » ce jour-là, les participants installaient et classaient les espèces prélevées sur les bancs de l’entrée du site.pessac (33), Ecosite du Bourgailh, CEMA, jacques beck ceccaldi, jean-claude vignault, jean andré camy, michel pujolIl restait aux animateurs à prodiguer, en s’appuyant sur les espèces exposées, informations et conseils notamment en ce qui concerne la consommation et les risques d’intoxication. Des Amanites phalloïdes trouvées la veille dans la région permettaient d’examiner, de la volve au chapeau chinuré, ce responsable de la très grande majorité des intoxications mortelles.pessac (33), Ecosite du Bourgailh, CEMA, jacques beck ceccaldi, jean-claude vignault, jean andré camy, michel pujol

Publicités

La Science en partage avec le CEMA à La Burthe à Floirac (33)

Fête de la science 23016, CEMA, Floirac, Jacques Beck Ceccaldi, Jacques Boyer, Jean André Camy, Guy Vialette, Michel Pujol, Meripilus giganteus, Boletus rhodoxanthus, armillaria socialis

Partager ses expériences, ses connaissances avec le public le plus large c’est bien une des bases de la Fête de la Science. Cette année, le CEMA avait proposé une rencontre avec et autour des champignons, sur le terrain. Le domaine de La Burthe à Floirac (33) est un lieu fréquenté par joggeurs, cyclistes et promeneurs qui, le plus souvent, ne remarquent pas ces « bêtes » à chapeaux, tubes, plis, aiguillons etc… surtout quand ça ne se mange pas.

La prudence est bonne conseillère en matière de mycophagie d’autant que ces bolets que vous voyez au bas de notre montage photo sont du groupe du Bolet de Satan. Ils poussaient en nombre en milieu ouvert et ceux renversés laissaient à penser qu’ils avaient été écartés, fort heureusement, par quelques cueilleurs en mal de cèpes.

Fête de la science 23016, 'est bien cCEMA, Floirac, Jacques Beck Ceccaldi, Jacques Boyer, Jean André Camy, Guy Vialette, Michel Pujol, Meripilus giganteus, Boletus rhodoxanthus, armillaria socialis

Le soir venu, la pluie est tombée jusqu’au matin mais la sortie c’était avant et hors quelques lignicoles comme ce polypore géant (Meripilus giganteus) on ne retrouvait plus, sur les hauteurs du site, les amanites et agarics rencontrés à la même époque en 2010 en particulier au pied d’un énorme cyprès.

Une reconnaissance la veille de cette sortie ouverte au public avait permis de localiser quelques espèces dans les parties basses bien plus humides.

floirac,jacques beck ceccaldi,jacques boyer,jean andré camy,guy vialette,michel pujol,meripilus giganteus,boletus rhodoxanthus,armillaria socialis,fête de la science 2016,cema

Au cours de notre Journée de la Science, cette Amanite peu commune a été observée

floirac,jacques beck ceccaldi,jacques boyer,jean andré camy,guy vialette,michel pujol,meripilus giganteus,boletus rhodoxanthus,armillaria socialis,fête de la science 2016,cema

tout comme ces bolets rouge et jaune très présents sur le site.

Guy Vialette, Jean André Camy, Jacques Beck Ceccaldi et Michel Pujol, tous mycologues du CEMA ont pu conduire nos invités, parmi lesquels des botanistes, vers les biotopes à champignons. Amanites dont Amanita ovoidea, Mycènes dont Mycena haematopus, Agrocybes, Pholiotes, etc. ont été commentés, prélevés en partie pour l’expo traditionnelle de fin de partie … de campagne en ville.

Fête de la science 23016, 'est bien cCEMA, Floirac, Jacques Beck Ceccaldi, Jacques Boyer, Jean André Camy, Guy Vialette, Michel Pujol, Meripilus giganteus, Boletus rhodoxanthus, armillaria socialis


Rencontres pyrénéennes AMB/SMB/CEMA/SNNAA

C’est à Campan (Payolle et Mourgoueilh) que Girondins et Lot-et-garonnais du CEMA, Bigourdans et Béarnais ont renoué avec la maintenant traditionnelle sortie  sur les « terres » des amis de l’Association Mycologique de Bigorre

1991227979

Le premier week end de septembre, le point de rendez-vous avait été fixé à Sainte-Marie-de-Campan. De là, les mycologues des trois associations accueillis convivialement par « l’équipe » de Robert Cazenave sont descendus le samedi au bois du Mourgoueilh et à Courade et montés le dimanche à Payolle.

147166563

Ambiance de partages autour d’une passion pour le rêgne fongique qui, montagne aidant, avait daigné montrer quelques uns de ses atouts (atours?) au grand jour. 

En témoignent les listes qui suivent des espèces récoltées:

1401726678

Bois de MOURGOUEILH le 01/09/12         69 espèces

Amanita rubescens, Amylostereum chailletii, Ascocoryne sarcoides, Bolbitius vitellinus, Bondarzewia mesenterica (=  Bondarzewia Montana),      

Calocera cornea, Calocera viscosa,  Cantharellus cibarius var.amethysteus,  Chlorencoelia versiformis, Collybia butyracea,  Collybia confluens,  Coprinus micaceus,  Coprinus xanthothrix,

Dacrymyces stillatus, Daedaleopsis confragosa,  Diatrype bullata, Diatrype decorticata,        

Fuscoporia ferruginosa (= Phellinus ferruginosus), Ganoderma carnosum,   

Ganoderma lipsiense (=Ganoderma applanatum),  Hydnum repandum fo.rufescens,                     

Hymenochaete corrugata,  Hymenochaete tabacina , Hypoxylon fragiforme,     

Ischnoderma benzoinum, Laccaria bicolor, Lactarius volemus, Laeticorticium roseum (=Corticium roseum), Laxitextum bicolor,  Lenzites betulinus,  Lycoperdon perlatum,                 

Marasmius alliaceus, Marasmius rotula,  Megacollybia platyphylla,  Meripilus giganteus,  Micromphale perforans,  Mycena abramsii,  Mycena crocata,      

Mycena galericulata,  Nectria episphaeria,  Neobulgaria pura,  Oudemansiella radicata,                    

Phaeocollybia lugubris,  Phallus impudicus,  Phellinus hartigii,  Pleurotus ostreatus, Pluteus fayodii ,  Polyporus ciliatus,  Polyporus melanopus,  Pycnoporus cinnabarinus,  Resupinatus trichotis,  Russula fageticola,  Russula fellea,  Russula ochroleuca,  Russula olivacea,               

Schizophyllum commune ,  Steccherinum fimbriatum,  Stereum ochraceoflavum, 

Stereum rugosum (=Haematostereum rugosum),  Stereum sanguinolentum (=Haematostereum sanguinolentum) , Trametes hirsute, Trametes versicolor,

Trichaptum abietinum,     Trichaptum biforme, Tubaria conspersa , Tylopilus felleus,   Volvariella hypopitys,  Xerocomus chrysenteron,  Xerocomus pruinatus.

 PAYOLLE le 02/09/12  24 espèces

Amanita pantherina,  Amanita rubescens,  Armillaria mellea,  Armillaria ostoyae, Boletus erythropus,  Cantharellus cibarius var.amethysteus, Clitocybe nebularis, Clitocybe odora,  Clitopilus prunulus,  Hypholoma fasciculare, 

 Laccaria amethystina,  Macrocystidia cucumis,  Macrolepiota procera var.fuliginosa (=Macrolepiota fuliginosa), Mycena rosea, Oudemansiella radicata, Oudemansiella radicata var.marginata, Panaeolus sphinctrinus, Phallus impudicus, Pluteus cervinus,              

Russula integra,  Scleroderma citrinum,  Stropharia aeruginosa,  Xerocomus badius,  Xerocomus chrysenteron.

 

Notes d’Auvergne suite: quelques amanites

Amanita-muscaria-JAC.jpg

S’il est une Amanite que nous avons rencontrée fréquemment lors de notre « escapade » en Auvergne c’est bien la tue mouches. Une banalité en Auvergne comme en Aquitaine mais toujours agréable à l’œil. En vérité on ne se lasse pas de photographier Amanita muscaria sous tous ses angles et, dans les sapinières, elle a belle allure. Des points c’est tout…

Amanita muscaria, amanite tue mouchesAmanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante

L’Amanite rougissante dans sa forme habituelle et celle plus claire ne manque pas d’attraits esthétiques non plus. Très bien cuite elle est de surcroît agréable dans l’assiette. Néanmoins, Amanita rubescens tout comme le champignon rouge de Blanche neige ne revêtait à nos yeux aucun caractère de nouveauté. En revanche, en montagne, à cette époque il convenait de vérifier avec Christian Hurtado si en matière d’amanites…

Amanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante

Effectivement, notre guide savait que dans quelques stations l’Amanite vireuse avait fait sa blanche et inquiétante apparition. Cette espèce que nous ne voyons pas autour de Bordeaux est aussi mortellement toxique que Amanita phalloides et A.verna qui nous sont plus familières.

Amanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante

Le chapeau déporté à la façon d’une selle de vélo (avec un peu d’imagination en roue libre) est caractéristique d’Amanita virosa.  

Amanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante

Dans cette virée à virosa, en bons Gascons mi-landais-béarnais-bordeluches-casablancais-oranais il convenait, vaches auvergnates obligent, de décrocher la cocarde! Et l’Amanite à cocarde (Amanita battarrae) était trouvée bien mamelonnée, le cerne plus foncé bordant les stries de la marge, le pied chaussé d’une volve certes mais le mycélium d’un beau jaune.

Vous reprendrez-bien un peu de chasse-mouches avant de nous quitter.

Amanita muscaria, amanite tue mouches, amanita rubescens, amanita rubescens f. alba, amanite rougissante, amanite vireuse, amanita virosa, amanita battarrae, CEMA, Christian Hurtado, Bertrand Lartigue, Jean André Camy, Jacques Beck Ceccaldi, Jacques Boyer, Michel Pujol

Notes d’Auvergne: en guise de début

Le-CEMA-en-Auvergne.jpg

Cette photo de têtes du CEMA (B.L., J.B., J.A.C, M.P.) à La Chapelle Geneste en Haute-Loire en tête à tête avec Boletus edulis laisserait penser que nous n’étions venus chez Christian Hurtado (1) que pour la quète des cèpes. En fait, deux ans après une première expérience nous allions communier avec la mycoflore des environs de l’abbaye de La Chaise Dieu dans le Parc naturel régional du Livradois Forez. Une grand messe sous des cathédrales de sapins, épicéas et hêtres célébrée de la Saint Michel* à la Saint Bruno* (pourtant pas à Bordeaux…) par de très grands enfants du chœur de notre Cercle mycologique. 

Si Paris vaut bien … cet endroit d’Auvergne, en matière de champignons, en mérite plusieurs. Aussi procèderons-nous en plusieurs notes pour en révéler les attraits rencontrés.

Boletus-edulis.jpg

Commençons par le plus courant, le Cèpe dit de bordeaux. Au moment où nous y étions des cohortes de Roumains le draguaient non sans provoquer quelque émotion dans les gazettes locales et chez les cueilleurs du coin qui craignaient -confiaient-t-ils- que les propriétaires, jusqu’à présent accueillants, le deviennent moins. Boletus pinophilus était en revanche quasiment absent cette fois.

Gerronema-chrysophyllum-JB.jpg

Gerronema-chrysophyllum-MP.jpg

Nous l’avions entr’aperçu la dernière fois et là le Clitocybe à lames jaune d’or (Gerronema chrysophyllum) foisonnait sur des troncs de sapin à terre dans plusieurs lieux de visite.

Cortinarius-sanguineus.jpg

Ce magnifique Cortinaire sanguin éclairait, ça et là par troupe de trois ou quatre, les sphaignes sous les épicéas et les sapins. 

1_ http://www.boisdechelles.com/

Le Guide des CHAMPIGNONS de Didier Borgarino et Christian Hurtado Edisud

* du 29 septembre au 6 octobre

Un champignon pas comme les autres…

Par Jean André Camy

En début de ce mois, en parcourant les forêts de conifères des environs de la Chaise Dieu, en pays Arverne, il n’était pas rare de trouver  un champignon, curieux à voir, qui pousse en général sur les troncs d’arbres tombés à terre. Il s’agit du Pseudohydnum gelatinosum.

Il participe à l’action des multiples espèces qui jouent un rôle de destructeur de bois, favorisant ainsi le  renouvellement de l’humus indispensable à la survie des espèces du milieu. Ce champignon, constitué d’un pied surmonté d’un chapeau  plus ou moins helvelloïde, est gélatineux, laiteux, presque translucide. La face infère du chapeau  comporte de nombreux aiguillons.

39734794

La représentation ci après montre des champignons de la même espèce qui ont poussé en groupe serré à même le sol. Cette disposition est certainement rare et mérite d’être signalée.

                   2023628138

Méthode Les photos faites sur le terrain n’étant pas exploitables, le champignon qui a été prélevé dans la forêt est placé sur la vitre d’un Scanner, couvercle ouvert, et maintenu en position oblique à 45° par une pince de laboratoire. Le réglage de la lumière permet d’obtenir une image (en 2 dimensions) toute en nuances qui reproduisent en quelque sorte la perspective.

On peut voir plusieurs pieds agglutinés par la base en un amas gélatineux. Ceux-ci se prolongent par des lobes en console très ornementés et transparents. On peut voir aussi dans la gélatine noire qui s’est répandue sur la vitre du Scanner, des filaments en tortillon qui n’ont pas été remarqués à l’œil nu lors de la cueillette, mais qui pourraient bien être des rhizomorphes.

                                                                    Octobre 2012

°0°

 

 

Fête de la science: le CEMA avec Côté sciences

fête de la science,cema,côté sciences,cap sciences,mycologie,balade scientifique,alexandre nadaud,jacques guinberteau,jacques beck ceccaldi,jean andré camy,jean-christophe blanchard,michel pujol,clarisse francLe CEMA a fait l’ouverture de la Fête de la science ce mercredi 10 octobre 2012 au Domaine de La Burthe à Floirac avec Côté sciences par une balade scientifique ayant pour sujets … les champignons. Jacques Guimberteau, Jacques Beck Ceccaldi, Jean André Camy, Jean-Christophe Blanchard et Michel Pujol ont été les guides mycologiques d’un après-midi découverte et partage à la rencontre du monde fongique en compagnie de Clarisse Franc et d’Alexandre Nadaud de Cap Sciences. 

La-Burthe-2.jpg

Les champignons bien que capricieux parfois et qui sèchent les cours prévus de longue date se sont prêtés à la leçon de choses tout émoustillés par de récentes pluies. Les espèces saprotrophes habitaient les feuilles, celles symbiotiques le pied des arbres et les parasites carrément leurs troncs. Rien que de très normal et d’intéressant à révéler aux promeneurs attentifs qui entendirent quelques noms latins certains plus rares (mycologiquement s’entend) que les autres.

fête de la science,cema,côté sciences,cap sciences,mycologie,balade scientifique,alexandre nadaud,jacques guinberteau,jacques beck ceccaldi,jean andré camy,jean-christophe blanchard,michel pujol,clarisse franc

Sans pour autant être exhaustif citons: Collybia dryophila, C. aquosa, Marasmius oreades, M. confluens, Marasmiellus candidus (en quantité sur les branchettes), Clitopilus prunulus, Volvariella murinella, Lepiota pseudofelina, L. subincarnata, L. cristata, Pluteus luteovirens, P. cervinus, P. salicinus, P. murinus, Fistulina hepatica, Laetiporus sulphureus, Hirneola auricula-judae, Agaricus osecanus, A. bresadolanus, A. moelleri, Leucoagaricus leucothites, Cortinarius infractus, Ganoderna lucidum, G. aspersum, Artomyces pyxidatus, Agrocybe erebia, Simocybe geraniolens, Morganella pyriforme, Amanita ovoidea 

fête de la science,cema,côté sciences,cap sciences,mycologie,balade scientifique,alexandre nadaud,jacques guinberteau,jacques beck ceccaldi,jean andré camy,jean-christophe blanchard,michel pujol,clarisse franc

Tout ce beau monde eut droit à des présentations détaillées et regardé à la loupe quand un petit sujet présentait un gros intérêt. 

La-Burthe-3.jpg